He’s back!

Je continue mon processus de réappropriation de ma vie numérique : après avoir repris le contrôle de ma messagerie (bye-bye Gmail), avoir sécurisé l’hébergement de mes sites (coucou Gandi), il était temps de mettre fin à une parenthèse de presque 14 ans pour reprendre la main sur ma photothèque.

De 1998 à 2005, 3 générations de SiToFoToS


J’ai créé l’un de mes premiers sites pour pouvoir partager mes photos, c’était le « SiToFoToS (les fotos du moko) ». Elles étaient rangées par albums, tout le monde pouvait les partager, les commenter.

Le plus compliqué, c’était d’en réduire la qualité, pour en réduire le poids, à une époque où le stockage coutait cher, et où la bande passante obligeait à réduire la qualité, donc le poids, des photos.

2005 et l’arrivée de Flickr

En 2005, la donne a changé avec l’arrivée de Flickr : il devenait possible d’y stocker mes photos simplement, tout en tirant partie de leurs API pour pouvoir continuer à alimenter le SiToFoToS. L’association des deux me laissait entrevoir un futur radieux.

Puis ce fut la lutte (épuisante) contre le spam

Le SiToFoToS a continué sa petite vie comme ça pendant quelques années… pendant lesquels j’ai vu la masse de spams grandir. J’ai mis en place quelques règles simples, puis de plus en plus compliquées… et j’ai fini par baisser les bras et par fermer les commentaires. C’était trop compliqué, trop chronophage.

Et puis… Flickr, c’était si pratique. En plus, depuis que Yahoo! l’avait racheté, je ne m’inquiétait pas trop de sa pérennité (Yahoo!, vous vous rendre compte !).

2018, Flickr est racheté par Smugmug

Depuis, il faut avouer que Yahoo! a perdu de sa superbe et a fini par vendre Flickr à Smugsmug.

Moi-même, j’ai perdu peu de contenus (j’ai toujours été prudent, et farouchement réticent aux plateformes trop centralisatrices) mais j’ai vu quelques services disparaitre, et leurs contenus avec/ J’ai aussi pris conscience de la difficulté à parier sur la pérennité de quelque site que ce soit.

Flickr existe toujours, certes… mais les offres ont évoluées, et elles me correspondent de moins en moins.

2019 : Yahoo! Groupes disparait

Paradoxalement, c’est l’annonce de la fin de Yahoo! Groupes qui m’a donné envie de récupérer mes photos. Maintenant. Pour ne pas avoir à le faire dans l’urgence si Flickr devait disparaitre, ou si ses conditions d’utilisation évoluaient une nouvelle fois dans le mauvais sens.

Quelques recherches sur Qwant m’ont rapidement orienté sur la solution Piwigo : flexible, personnalisable, facilement installable sur mon hébergement.
Mieux : un plugin Flickr2Piwigo permet facilement de récupérer tout ses albums et toutes ses photos

1er novembre 2019 : SiToFoToS is back

Bref, tout ça pour vous dire que le SiToFoToS is back ! :):):)


PS. Certains albums sont privés et donc réservés aux copains et à la famille, si vous voulez un accès, vous savez où me trouver 😉

PPS. Bon… et maintenant… J’en fais quoi de mes archives Yahoo! Groupes ?

Écrit par moko

Lomographe, lecteur... et maître de la toile d'araignée... et expert en accessibilité... et des trucs dans les medias, les réseaux, le marketing, le design...

Laisser un commentaire