#SmashingConf : Jour 1

#SmashingConf : Jour 1

Et voilà, nous sommes déjà au matin de la seconde journée de conférences de la SmashingConf Oxford 2015 ! Avant de la commencer, petit retour sur la journée d’hier :

La ville

Oxford me plait toujours autant. Moins de chance cette année avec le temps mais ça reste toujours aussi magique de s’y promener. Juste petit comme il faut pour pouvoir tout faire à pieds ou à vélo, juste grand comme il faut pour être super animé. Une énergie incroyable de dégage de ce lieu, c’est vraiment incroyable.

Les gens

Les échanges sont toujours aussi enrichissants ici avec des gens qui viennent de tous les horizons : j’ai croisé quelques autres français, un luxembourgeois, un belge (mais je soupçonne qu’il y en a d’autres), une norvégienne, une petite tribu de californiens, une néerlandaise… et pas mal d’anglais ! Une bonne partie sont développeurs mais ça reste vivable 😉

Les conférences

La journée a commencée, comme il se doit, avec un show de lasers de Seb Lee-Delisle, et des ballons

A Good Writer Is a Good Thinker par Christopher Murphy

Une bien chouette conférence pour commencer, juste ce qu’il faut d’abstraction et de généralités, quelques lectures conseillés, quelques règles de vie et/ou de travail à tester. Une conférence vraiment inspirante.

Getting Personal: The Why and How of Designing for People par Meagan Fisher

Une conférence rafraichissante avec des chats dedans. Le design et l’empathie, #toussa.

Don’t Give Them What They Want, Give Them What They Need par Richard Rutter

Une chouette conférence sur la refonte du site de Chelsea & Kelsington. J’en ai tiré, en vrac, la confirmation que l’HTML c’est mieux que des PDFs mais que des PDFs balisés c’est mieux que rien, qu’on n’est pas condamné à avoir un seul gabarit de site, que plusieurs moteurs de recherches, et plusieurs champs de recherches, c’est une idée à creuser, quelques considérations aussi sur la navigation et le fil d’ariane. Tout cela va bien me servir, je le sens.

Responsive Images are here! par Yoav Weiss

Une bon état des lieux… qui me laisse toujours un peu avec le même sentiment : tout cela est tellement compliqué ! Pour bien faire, il faut encore coder tellement, et produire tellement de versions que j’ai du mal à voir comment on peut intégrer cela dans un contexte un tant soit peu industriel. Bonne conférence, hein, je ne dis pas… mais il faut que je songe à ce que je vais en faire… On a des sites à faire vivre et des projets de refonte dans les tuyaux 😉

Rethinking Publishing par Peter Bil’ak

Je ne savais trop quoi penser cette conférence… mais finalement elle était assez intéressant et m’a donné envie de découvrir le magazine de Peter (ce qui était sans doute le but et faisait de cette conférence une sorte de publimercial assez étonnante ici).

Visualisation that takes us beyond the numbers par Natalie Yadrentseva

Cette conférence aurait pu être très intéressant, et elle faisait parti de celles que j’attendais avec impatience mais c’était en fait une suite de petits exemples, pas toujours très explicites, et personne ne semble avoir vraiment compris où elle voulait en venir… Dommage !

Beyond the browser par Tom Giannattasio

Il FAUT que je trouve une idée d’appli à développer avec nw.js que nous a présenté Tom, ça a l’air vraiment trop cool 🙂 <-- Quand on sort d'une conférence avec ça en tête, c'est que c'est gagné, non ?

Is Blink The New IE6? par Bruce Lawson

Une conf’ incroyablement inspirante et un conférencier tout aussi incroyable. ça a commencé par un historique qui donnait un petit peu le vertige sur les années Netscape 4/IE6/Netscape 6 (en tout cas à un dinosaure du web, ça donnait le vertige) pour finir à un état des lieu assez objective sur la situation actuelle des développeurs de navigateurs, et sur cette conclusion logique « The only people who could make a browser monopoly are us, developers. ». L’esprit de cette conférence était clairement #ShareTheLove, ça m’a fait penser à Paris Web !

Ce sont des réactions à chaud, mais je prendrais le temps en revenant de faire un retour plus poussé… et sans doute un petit Storify de mes tweets et de ceux que j’ai retweetés.

Sinon, merci vraiment à Smashing Magazine qui m’a offert 2 de leurs livres (je ne sais pas comment ils organisent leur tirage au sort ;))

Et, comme l’année dernière, mention spéciale à Elisabeth Irgens et à l’esprit de synthèse dont elle fait preuve pour produire, pour chaque conférence, des sketshbooks absolument incroyables.

La Smashing Party

Encore pas mal d’échanges enrichissants, en buvant pas mal de bière… C’était vraiment chouette.

Bon allez, il faut que je me dépêche de me préparer, c’est pas tout ça mais j’ai une seconde journée de confs qui commencent dans une heure moi !

Écrit par moko Tous les billets de cet auteur →

Lomographe, lecteur… et maître de la toile d’araignée… et expert en accessibilité… et des trucs dans les medias, les réseaux, le marketing, le design…

Laisser un commentaire