Ma Critique de « Les intéressants » de Meg Wolitzer

Les intéressants, ce sont 6 amis qui se rencontrent lors de l’été 1974, au camp de vacances de Spirit-in-the-Woods, un endroit où les ados créatifs peuvent se retrouver l’été pour s’adonner à toutes sortes d’activités artistiques.

Les intéressants
Julie, la banlieusarde qui peine à trouver sa place et que la vie de ces new-yorkais bien nés fait rêver. Elle, elle fuit une maison devenu triste après la mort de son père et découvre ici un univers qui la fait rêver. Son humour et la qualité de son écoute la font rapidement être aimée de tous. Après Spirit-in-the-Woods, elle ne sera plus jamais la même, d’ailleurs, elle devient Jules.
Ethan, le surdoué de l’animation, toujours à gribouiller dans ses carnets, incroyablement imaginatif et doué.
Ash, la belle et parfaite Ash. Raffinée, éduquée, intelligente, pleine d’esprit… on ne peut qu’être amoureux d’elle.
Goodman, son frère, plein de charisme mais aussi le plus sombre des six.
Jonas, le fils d’une célèbre chanteuse folk. Il est doué mais aussi fragile et plein de douceur.
Cathy qui rêve de devenir danseuse mais se doute déjà qu’elle ne pourra pas à cause de son corps trop féminin.

D’amours adolescentes en réussites professionnelles, de remises en question en drames personnels, de mariages en ruptures, on suit les aventures de cette petite troupe entre rire et larmes sur une quarantaine d’années et avec elles, celles de l’Amérique, de la chute de Nixon au traumatisme du 11 septembre 2001 en passant par les années sida et l’influence des crises économiques.

Grandes espérances, passions, jalousies, désillusions blessures et fissures… Une saga captivante, palpitante et foisonnante, particulièrement bien construite et documentée.


Retrouvez cette critique sur Sens Critique où vous pouvez aussi me retrouver !

Écrit par moko Tous les billets de cet auteur →

Lomographe, lecteur... et maître de la toile d'araignée... et expert en accessibilité... et des trucs dans les medias, les réseaux, le marketing, le design...

Laisser un commentaire