Ma critique de « Agatha Raisin enquête : la quiche fatale » de MC Beaton

Agatha Raisin est dynamique mais, à 52 ans, elle décide de revendre sa boite de comm’ londonienne pour réaliser un rêve d’enfance et prendre une retraite anticipée à Carsely, un petit village des Cotswold, une verdoyante campagne du coté d’Oxford.

Mais Agatha est plutôt solitaire, et puis elle a le caractère bien trempé, elle est un brin agaçante, elle peut être quelque peu vindicative… alors ce n’est pas aussi facile qu’elle l’avait imaginé de se faire à sa nouvelle vie et de s’intégrer dans son nouveau village.

En bonne (ex) communicante, elle ne s’avoue néanmoins pas vaincue et fait ce qu’elle peut pour remédier à cette situation. Elle a une idée lumineuse : elle va participer au grand concours de quiche du village. Si elle gagne, ils ne pourront plus l’ignorer ! Le seul problème c’est qu’évidemment Agatha ne sait pas cuisiner, elle se nourrit quasi exclusivement de plats préparés qu’elle réchauffe au micro-onde. Qu’à cela ne tienne, elle n’a qu’à acheter une succulente quiche chez un traiteur londonien et tout le monde n’y verra que du feu… sauf que… sauf que non seulement, elle ne va finalement pas gagner le concours mais, en plus, Mr Cummuings-Browne, le juge du concours, va mourir le soir même en mangeant la fin de sa quiche qui se révèle empoisonnée ! Agatha vient se faire deux réputations d’un coup : tricheuse et empoisonneuse !

Une lecture sympathique et plutôt divertissante, à conseiller plus aux amoureux de la campagne anglaise qu’aux adaptes de polars : l’intrigue est plutôt mince, et c’est plus l’ambiance, les décors, les personnages, et l’humour tout anglais qui font apprécier le roman, voire qui vous feront finir par apprécie cette sacrée Agatha.


Retrouvez cette critique sur Sens Critique où vous pouvez aussi me retrouver !

Écrit par moko Tous les billets de cet auteur →

Lomographe, lecteur... et maître de la toile d'araignée... et expert en accessibilité... et des trucs dans les medias, les réseaux, le marketing, le design...

Laisser un commentaire