Mon carnet du Japon

Mon carnet du Japon

En 2007, j’ai eu l’immense bonheur d’aller 3 semaines au Japon (c’était d’autant plus un immense bonheur que c’était mon voyage de noces !). Depuis, assez régulièrement, des amis ou des connaissances nous demandent avis et conseils et, dans ces cas là, je pense toujours à mon carnet du Japon… Du coup, aujourd’hui, je me dis que ça pourrait être sympa de le publier ici 🙂

C’est quoi ce carnet ?

On était partis avec, chacun, 3 appareils photos mais j’avais aussi prévu un carnet Moleskine pour pouvoir me faire un carnet de voyage. C’est ce carnet dont je vous parle.

Comment je l’ai fait ?

Tous les jours, je récoltais tickets, tampons, feuillets, etc.
Tous les soirs, en revenant à l’hôtel/au Ryokan/à l’auberge, je faisais mon tri, je coupais, collais, notais et annotais (en essayant d’en profiter pour vérifier mon compréhension des hiraganas et des katakanas, voire en espérant progresser dans mon apprentissage des kanjis.

Le carnet…

J’ai pris en photos chacune des pages (voire certaines pages 2 fois quand certains éléments sont pliés ou se superposent), je vous les mets là. Dans le paragraphe suivant, j’essaierais d’en tirer quelques adresses…

.. et les adresses qu’on peut en tirer

(Je me fais violence et j’essaie de ne vous lister que la crème de la crème)

À Tokyo

  • Acheter papiers, stylos, tampons… chez Ito-Ya (page 3). En fait, vous y trouverais tout ce qui tourne autour de l’écriture. Et comme l’écriture, c’est sacré au Japon, chez Itoya, vous en aurez sur 7 étages)
  • Acheter des conneries chez Tokyo Hands pour (c’est moins sacré mais les japonais y excellent tout autant)
  • Déguster de fabuleuses pâtisseries japonaises chez Toraya Café (page 5… et 51 car on y est repassé au retour à Tokyo !)

À Hakone

  • La boucle de Hakone (page 16). Cela risque d’être une journée un peu compliquée (enfin si vous n’êtes pas Japonais ou ne parlez pas japonais) mais absolument géniale. Pour faire « la boucle », vous prendrez un funiculaire, un train, un bateau pirate, des bus et un téléphérique. Outre les splendides paysages (vue imprenable sur le mont Fuji… enfin il parait puisque, pour notre part, on a surtout vu du brouillard), pas mal de jardins, de musées, de temples, d’artisans (la spécialité de Hakone, ce sont les objets en marqueterie dite Yosegi-zaiku. Ne manquez pas les boîtes à secret himitsu-bako). En terme de musée, on en a fait 2… que je vous conseille :

  • Le Musée du Petit Prince (page 15). Il n’existe qu’un seul musée du Petit Prince et il se trouve à Hakone ! Ambiance absolument inoubliable 🙂
  • Le Musée en plein-air (page 17). Un immense parc où on se promène en croisant, au fil de vos pérégrinations, des œuvres de Calder, Miró, Picasso, Rodin, Niki de Saint Phalle… et bien d’autres. On peut aussi s’y reposer avec un bain de pieds dans une source chaude naturelle.

À Kyoto

  • Se régaler chez Yagenbori (page 24). Je pense que j’y ai mangé l’un des meilleurs repas de ma vie (enfin deux des meilleurs repas de ma vie, on a tellement aimé qu’on y est retourné deux soirs de suite…
  • Visiter le Musée international du manga (pages 28 et 29). Quand on pense à Kyoto, on pense à ses temples (et on fait bien), mais ça pourrait vous faire passer à coté de ce musée à ne pas rater si vous êtes fans de manga japonais !

À Osaka

  • L’aquarium d’Osaka (pages 33 à 35) est clairement le plus bel aquarium qu’il m’est été donné de voir (et pourtant, j’adore La Rochelle et j’ai beaucoup aimé Monaco…)

À Matsuyama

  • N’hésitez pas à quitter Honshu pour visiter Matsuyama. L’ambiance de cette ville ne vous laissera pas indifférents, on a vraiment l’impression d’être dans un animé de Myazaki !
  • Se baigner au Dogo Onsen.(page 37). C’est lui qui a servi inspiré à Myazaki les bains du Voyage de Chihiro. Si vous allez au Japon, ne manquez pas l’expérience des Onsens. Si vous aimez les Onsens, ne manquez pas celui-là !

À Hiroshima

  • J’ai déjà expliqué dans un autre billet pourquoi la visite d’Hiroshima fut l’un des temps forts de notre voyage… (Pages 42 à 46)

Voili, voilou… j’espère que ça pourra inspirer ou aider quelques personnes 🙂

Écrit par moko Tous les billets de cet auteur →

Lomographe, lecteur... et maître de la toile d'araignée... et expert en accessibilité... et des trucs dans les medias, les réseaux, le marketing, le design...

Il y a 1 commentaire à cet article
  1. Julie Bourgeot à 09:24

    Super article ! Je suis fan du carnet ! J’aime aussi collecter tout un tas de trucs (dont beaucoup de monde pense que ça ne sert à rien ^^). Quand aux adresses, je suis actuellement étudiante à Tokyo et j’avoue que sans Tokyo Hands je serai un peu perdue xD

    Merci en tout cas pour les adresses c’est top, je connaissais pas Ito-Ya et du coup j’aime beaucoup !

    Tu connais sinon des adresses de cafés sur place que tu as testé ? J’en ai trouvé des bien aussi sur ce site (lavieduriz.com) du coup si tu en as aussi je suis preneuse 😉

Laisser un commentaire