Bourgogne buissonnière #3, La Fabuloserie

Bourgogne buissonnière #3, La Fabuloserie

Dernier volet de ma série « Bourgogne buissonnière ». Après Saint Fargeau et Guédelon, je vous propose un autre coup de cœur, la Fabuloserie.

C’est quoi, ça, la Fabuloserie ?

C’est un musée, privé, créé en 1983 par Alain Bourbonnais pour accueillit sa collection d’art hors-les-normes.

C’est quoi, ça, de l’art hors-les-normes ?

Pour faire simple, on va dire que c’est de l’art brut. Des création réalisées par des artistes autodidactes. Être artiste, ce n’est pas leur métier ; ils n’ont pas de formation et utilisent souvent des matériaux et des techniques non-conventionnels, usant de ce qu’ils ont sous la main.

Caroline Bourbonnais, la femme d’Alain Bourbonnais, le résumé assez bien : « Ils créent tout naïvement le Fantastique avec le banal »

La maison-musée

Le jardin habité

Le manège de Petit Pierre

Petit Pierre est né en 1909 dans le Loiret. Il est né sourd-muet, borgne et souffrant de diverses malformations. Il fréquenta peu l’école tant ses camarades se moquaient de lui, mais appris tout de même à lire et à écrire grâce à sa sœur. Il devient rapidement vacher et bucheron mais commence aussi, très vite, à réaliser divers objets et sculptures brutes.

Son frère, ingénieur aéronautique, l’emmène régulièrement visiter des villes européennes, ce qui va l’inspirer. On peut notamment voir à la Fabuloserie une Tour Eiffel en bois de 23 mètres de haut.

Son manège est actionné par un moteur actionnant différentes scènes, grâce à un système de courroies. Petit Pierre est parfois représenté dans les scènes ; par exemple dans la scène du bal du village, où Petit Pierre danse avec sa vache préférée, plutôt qu’avec ses semblables qui ne veulent pas danser avec lui.

Bientôt, c’est de toute la région que les curieux vont venir pour admirer son travail.

À sa mort, en 1992, son manège a été soigneusement démonté et reconstruit à l’identique à la Fabuloserie.


Si vous voulez en apprendre plus, je vous conseille cet article sur le site de France Culture : Évadez-vous grâce au « Manège » de Petit Pierre, chef d’œuvre d’ingéniosité et d’émerveillement

Écrit par moko

Lomographe, lecteur... et maître de la toile d'araignée... et expert en accessibilité... et des trucs dans les medias, les réseaux, le marketing, le design...

Laisser un commentaire