Ma critique de « L’Élixir d’Oubli » de Pierre Pevel

« L’Élixir d’Oubli » est le tome 2 de la série « Le Paris des merveilles » initiée par « Les enchantements d’Ambremer ».

On retrouve, avec bonheur, le mage Louis Denizart Hippolyte Griffont ainsi qu’Aurélia son enchanteresse de femme, alias Isabel de Saint-Gil. L’histoire se passe quelques mois après les enchantements d’Ambremer… mais aussi au XVIIIe siècle où l’on découvre incidemment comment Louis, alias le chevalier de Castelgriffe, fit la connaissance de la baronne de Saint-Gil.

On retrouve également nombre de personnages secondaires, Lucien, Auguste, Azincourt…, mais également quelques mages célèbres (Merlin, Méliés…), et quelques noms tout aussi connus comme Voltaire, un certain Arsène Lupin ou les brigades du Tigre (que rejoint l’inspecteur Farroux).

Un style toujours aussi agréable, un récit drôle et rythmé (notamment grâce à ces allers-retours entre XVIIIe et XXe siècle), un monde qui gagne en consistance… tout en restant toujours aussi enchanteur et rocambolesque.

Bref, vivement le tome 3 !


Retrouvez cette critique sur Sens Critique où vous pouvez aussi me retrouver !

Écrit par moko

Lomographe, lecteur... et maître de la toile d'araignée... et expert en accessibilité... et des trucs dans les medias, les réseaux, le marketing, le design...

Laisser un commentaire